Philippe Clergeau’s talk

  • Biodiversité et urbanisme : nouveaux enjeux, nouvelles méthodes

 

Résumé : Un rappel de la définition de la biodiversité permet de souligner l’importance du fonctionnement d’un écosystème et non pas seulement la présence d’un grand nombre d’espèces. Sur cette base, il peut être expliqué tout l’intérêt de développer une nature en ville qui rend de nombreux services aux citadins (régulation des pollutions, ambiances, santé…) et maintenant de favoriser aussi une biodiversité fonctionnelle qui est plus durable. Cela implique à la fois une réflexion opérationnelle à l’échelle locale de la parcelle (parc, jardin) mais aussi à l’échelle globale du quartier et de la ville (dispersion des espèces, continuité des pratiques ville-campagne). Un point sur les questions en écologie urbaine appliquée à l’architecture et à l’urbanisme permet de poser les voies actuelles et souhaitables de recherches à mener à ces différentes échelles spatiales, ainsi que les compléments de stratégie de conception et de gestion de l’urbain à prendre en compte.